Personne ne fera taire les professeurs. Ils créent et réinventent leurs pratiques en permanence. Ils plongent leurs racines chez les Hussards de la IIIème République. Ne confondons pas les chefs, chefs de troupe, chefs de file, chefs de camps, sous-chefs… avec les professeurs. Sans esprit républicain, des chefs, peut-être, mais pas de professeurs.

Quelles que soient leur douleur et leur peine, les centaines de milliers de professeurs anonymes font quotidiennement leur travail et n’envisagent pas d’y renoncer ou de céder à l’ombrageuse menace.

Depuis 10 ans, la Fondation Égalité des Chances, créée par des grandes entreprises françaises et soutenue par les pouvoirs publics, est un symbole de l’union nationale.

Pour soutenir les professeurs, notre Fondation favorise la création de projets pédagogiques innovants pluridisciplinaires et facilite l’accès à l’entreprise dans les zones défavorisées, car, après l’école, elle est la deuxième porte d’entrée dans notre société commune.

Au fil de l’année, nous soutenons leurs intuitions et leurs expérimentations. Leur imagination pour faire évoluer les méthodes pédagogiques traditionnelles est infinie. Qu’il s’agisse d’organiser une chaîne d’élèves, où les collégiens initient les petits de maternelle au langage numérique ; de financer un pigeonnier pour permettre aux lycéens d’étudier le squelette des oiseaux, la mission des pigeons voyageurs durant la seconde guerre mondiale ou la symbolique de la colombe ; de réaliser un film sur les procédures judiciaires, la police, la gendarmerie…pour éclairer l’école tout entière, mais aussi les jurés, toutes les disciplines y trouvent leur compte, les enfants voient entrer la vie dans l’établissement et le Proviseur, s’y installer le calme et la concorde. Mais les professeurs peuvent tout aussi bien travailler à la traduction d’une pièce latine qui ouvrira aux lycéens la porte des différents métiers du spectacle et de la scène, où ils joueront leur propre texte, ou encore initier au travail du cuivre dans un atelier d’artisan où les collégiens graveront en spirale toutes les décimales du nombre Pi.

En appeler au monde réel et concret. Conduire les élèves jusque dans les lieux de pouvoir, explorer les mécanismes de la justice, comprendre les routes et les ports du commerce international… La Fondation soutient avec enthousiasme tous ces projets qui témoignent de la libre expression des professeurs, seuls capables de faire entrer les élèves les plus fragiles dans le monde d’ici et maintenant. Celui qu’ils sont destinés à faire évoluer et qui, en dernière analyse est bien le but et l’horizon de l’éducation.

Pour renforcer la pertinence de son action, la Fondation Égalité des Chances a fait, dès l’origine, le pari de l’union sociétale, associant les sphères privée et publique, économique et politique. Si la plus belle mission des professeurs consiste à élever les enfants les plus fragiles vers la pensée réfléchie et critique, ils doivent savoir que, plus

que jamais, la Fondation se tient à leurs côtés. Elle continuera d’œuvrer pour soutenir l’école républicaine et la vertu émancipatrice qui fait toute sa grandeur.

Loin de nous diviser, l’horreur de la violence et de la barbarie met en lumière une société qui retrouve le chemin de son cœur ou de son âme comme on voudra… et se retrouve unie et confiante, comme toujours, dans les valeurs cardinales de notre République.